FOREIGNER !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FOREIGNER !

Message par TheWickerMan le Sam 1 Oct - 11:59

Au milieu des années 70, Mick Jones est un guitariste britannique ayant déjà une solide expérience derrière lui. Il a passé les années 60 à être le guitariste et directeur musical de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan avant de rejoindre, au début des années 70, le groupe Spooky Tooth qui venait de se reformer. Lorsque ces derniers se séparent une nouvelle fois, Jones décide de former son propre groupe. Il embauche le multi-instrumentiste Ian McDonald (ex King Crimson) et part pour New York. La recherche du chanteur de ses rêves s’avère ardue, mais il finit par trouver la perle rare en la personne de Lou Gramm, un jeune chanteur qui nettoie des bureaux la nuit pour survivre. Le groupe est complété avec l’Anglais Dennis Elliott à la batterie et les Américains Al Greenwood et Ed Gagliardi aux claviers et à la basse respectivement. C’est ce mélange de nationalités qui donna l’idée de se nommer Foreigner, considérant que quelque soit le lieu où ils se trouveraient, il y aurait toujours des membres du groupe qui seraient des étrangers.

Foreigner enregistre une demo qui ne rencontre pas l’intérêt des labels : la mode est au Punk et au Disco, et le Hard Rock que propose Foreigner leur semble ringard. Finalement, un responsable d’Atlantic trouve un certain intérêt au groupe et convainc la maison de disque de leur donner une chance. La sortie en 1977 du premier album, Foreigner, est un triomphe. Proposant un Hard Rock calibré pour les radios, Foreigner devient aux côtés de Boston (bientôt rejoints par Journey et Styx) un fer de lance de ce qui deviendra le Hard FM. "Cold As Ice" et "Feels Like The First Time" entrent dans le top 10 et tournent en boucle sur les radios. Le groupe est propulsé superstar et tourne dans les stades. Pas mal pour un groupe soi-disant passé de mode ! Devant un tel succès, Foreigner rentre très rapidement en studio pour enregistrer un successeur. Double Vision sort en 1978 et est un nouveau succès générant une nouvelle série de tubes avec "Hot Blooded", "Double Vision" et "Blue Morning Blue Day". En revanche, insatisfait de la section rythmique, Mick Jones décide de remplacer Ed Gagliardi par l’ancien bassiste de Peter Frampton, Rick Wills.



1979 voit sortir le troisième album du groupe en trois ans, Head Games, et c’est sans surprise que le résultat est un peu en dessous des deux précédents. Certes on y trouve encore des titres imparables comme "Head Games " et "Dirty White Boy", mais aussi davantage de remplissage. Qui plus est, au sein du groupe, les tensions commencent à naître. Mick Jones est de moins en moins enclin à laisser d’autres membres du groupe contredire sa vision des courses. Finalement, et parce qu’il est vrai qu’un groupe à six n’est pas si facile à gérer, McDonald et Greenwood sont priés de partir. Ils seront remplacés par divers musiciens en studio et en live (principalement le guitariste et clavier Bob Mayo du groupe de Peter Frampton et le multi instrumentiste Mark Rivera), Foreigner devenant un quatuor. Afin de redonner un peu de fraîcheur, Jones fait appel au producteur Robert Mutt Lange qui vient de faire un carton avec AC/DC. Le résultat et à la hauteur des attentes et 4 devient le plus gros succès du groupe. Le son se fait un peu plus commercial et moderne et pour la première fois, le groupe s’écarte de son traditionnel Hard Rock avec la ballade à succès "Waiting For A Girl Like You" et le chéri des pistes de danse, "Urgent". Heureusement, un titre comme "Juke Box Hero" prouve également que le groupe n’a rien perdu de son mordant.

avatar
TheWickerMan

Messages : 70
Date d'inscription : 30/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: FOREIGNER !

Message par TheWickerMan le Sam 1 Oct - 11:59

Il faudra cependant attendre trois ans avant d’avoir un nouvel album de Foreigner. Lorsqu’Agent Provocateur sort en 1984, il est difficile de ne pas être déçu. Le groupe a bifurqué vers un Rock de plus en plus soft. Et si le single "That Was Yesterday" est un très bon morceau, les claviers sont désormais plus présents que les guitares. Mais ce n’est rien par rapport à la ballade à tendance gospel "I Want To Know What Love Is" qui n’a plus rien à voir avec ce qu’était Foreigner. Le morceau, le projet de Mick Jones qui s’y investira corps et âme, est reçu assez froidement par les autres membres du groupe qui ne s’y reconnaissent pas mais très chaleureusement par le public qui fera monter le morceau au sommet des charts du monde entier. Dépité, Lou Gramm enregistre son propre album, plus foncièrement Rock, qui rencontrera un certain succès avec entre autres le titre "Midnight Blue". Mick Jones avait-il senti qu’il risquait de perdre son chanteur ? Quoiqu’il en soit, Inside Information apporte un petit retour à un son plus rock. "Say You Will" et la ballade "I Don’t Want To Live Without You" sont de nouveaux top 10 et le reste des morceaux est autrement plus satisfaisant que ceux d’Agent Provocateur. Mais cela ne suffit pas. Quelque chose semble s’être brisé entre Gramm et Jones et le premier ne semble plus spécialement intéressé par Foreigner. Le départ est inévitable. Gramm s’en va continuer sa carrière solo et former un groupe éphémère avec Vivian Campbell de Dio et Whitesnake, Shadow King, mais sans que le succès soit vraiment au rendez-vous.



De leur côté, Jones, Wills et Elliott décident de continuer l’aventure avec un nouveau chanteur, Johnny Edwards. Comme un pied de nez à Lou Gramm, Unusual Heat est un retour un Hard Rock pur et dur et contient de bons morceaux. Mais il y a un hic. Edwards est un bon chanteur, mais manque de personnalité et cette nouvelle incarnation de Foreigner semble être un clone de leur propre groupe ! Il est probable que les morceaux auraient pris une autre dimension avec Lou Gramm au chant et il est regrettable que cela n’ait pas été le cas. L’album est un échec. Le premier de Foreigner, et Rick Wills et Dennis Elliott décident de quitter le navire, laissant Mick Jones seul. Celui-ci comprend qu’une réunion avec Lou Gramm est inévitable s’il veut continuer. Les deux hommes arrivent à régler leurs différents et Mr Moonlight sort en 1994. Mais l’album est décevant et, sorti à une époque où le rock alternatif triomphe, les ventes sont une nouvelle fois peu élevées. Sur scène en revanche le groupe est toujours brillant. Hélas, une tumeur au cerveau chez Lou Gramm va leur porter un nouveau coup. Le chanteur se rétablit difficilement, et les performances du groupe en pâtissent. Mick Jones décide de faire une pause, mais Gramm, loin d’en profiter pour se reposer et retrouver la forme continue à tourner de plus belle dans des performances de plus en plus catastrophiques.



Aussi lorsque Mick Jones décide de remettre Foreigner sur scène avec Jason Bonham à la batterie, Jeff Pilson à la basse et le multi-instrumentiste Thom Gimbel, le choix est fait de prendre un remplaçant. Le choix se pose sur Kelly Hansen, du groupe Hurricane. Disposant d’une voix proche de celle de Lou Gramm au temps de sa gloire, il a également de la personnalité et est une vraie bête de scène. Cette nouvelle version rajeunie de Foreigner remporte un franc succès en concert et, malgré le départ de Bonham et une valse incessante de batteurs et claviéristes, produit un nouvel album en 2009, Can’t Slow Down qui sera plutôt bien accueilli. Des problèmes de santé de Mick Jones ont mis ce dernier un peu en retrait, faisant de Foreigner un cover band de luxe, mais cela n’empêche pas le groupe d’avoir écrit une très belle page de l’histoire du rock et leurs remplaçants de la faire vivre dignement.

avatar
TheWickerMan

Messages : 70
Date d'inscription : 30/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum