TOTO - Fahrenheit (1986)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TOTO - Fahrenheit (1986)

Message par Pichon le Jeu 30 Nov - 10:07



Vision prémonitoire que la fin du clip de Angel Don't Cry — l'un des singles tiré de Isolation —, sur lequel on voyait le chanteur Fergie Frederiksen jeter son micro et quitter ses partenaires, l'air dépité. A la différence que l'initiative de la séparation est plutôt venue du groupe qui, après une tournée difficile et constatant son incapacité à s'intégrer au groupe, lui signifia aimablement la fin de son moment de gloire. Le choix des indéboulonnables de TOTO se portait cette fois sur Joseph Williams, que la plupart des membres connaissait au moins déjà de vue, pour avoir fréquenté le même lycée à Los Angeles (Steve Lukather avait même joué avec son frère Mark lorsqu'il était plus jeune). Si sa notoriété n'avait à l'époque rien à voir avec celle de son nouveau groupe, Williams ne sortait pas tout à fait de nulle part en 1986 : outre qu'il est le fils du célèbre compositeur John Williams, le chanteur avait déjà enregistré un album solo en 1982, et contribué à quelques enregistrements pour le cinéma, dont deux chansons pour le film « Les Goonies ». Toujours est-il que c'est en ce jeune homme maigrichon et qui ne payait pas de mine que Toto avait enfin trouvé un remplaçant digne de ce nom à Bobby Kimball, et la question ne fait plus le moindre doute dès le premier titre — Till The End — superbe mélodie plaquée à des arrangements westcoast sur laquelle Williams fait une démonstration du large spectre de son chant, aussi à l'aise dans la délicatesse que dans des passages un peu plus agressifs. Joseph Williams participait par ailleurs grandement à l'écriture de ce Fahrenheit dont il résulte pour ne rien gâcher une qualité mélodique assez comparable à Toto IV, avec son lot de refrains qu'on n'oublie pas : de l'AOR enjoué avec We Can Make It Tonight, Could This Be Love et Can't Stand It Any Longer ; une ballade éthérée dont Steve Porcaro a le secret (Lea) , interprétée par un Joseph Williams qui se glisse si subtilement dans la peau du compositeur qu'on pourrait penser que le claviériste la chante lui-même ; un titre westcoast aux arrangements plus jazzy avec le très bon Somewhere Tonight ; sans oublier les jolies ballades westcoast de Lukather Without Your Love et I'll Be Over You et l'instrumental jazzy Don't Stop Me Now qui se payait le luxe d'inviter le trompettiste MILES DAVIS quelques années avant sa mort... Autrement dit, exception faite du plus dépouillé et parfois étrange Fahrenheit, nous ne sommes pas loin, une fois de plus, de la perfection.

01. Till The End
02. We Can Make It Tonight
03. Without Your Love
04. Can't Stand It Any Longer
05. I'll Be Over You
06. Fahrenheit
07. Somewhere Tonight
08. Could This Be Love
09. Lea
10. Don't Stop Me Now (instrumental)



Joseph Williams (chant + chœurs)
Steve Lukather (chant + guitare + chœurs)
David Paich (clavier + chœurs)
Steve Porcaro (clavier)
Mike Porcaro (basse)
Jeff Porcaro (batterie + percussions)
+
Lenny Castro (percussions)
Paulinho Da Costa (percussions)
Jim Keltner (percussions)
Steve Jordan (percussions)
Joe Porcaro (percussions)
"Sydney" (percussions)
Jerry Hey (cuivres + arrangements)
Tom Scott (cuivres)
Larry Williams (cuivres)
Chuck Findley (cuivres)
Gary Grant (cuivres)
Charlie Loper (cuivres)
Bill Reichenbach (cuivres)
David Sanbord (saxophone)
Miles Davis (trompette) [10]
Don Henley (chœurs)
Michael McDonald (chœurs)
Paulette Brown (chœurs)
Tony Walthes (chœurs)
Mike Sherwood (chœurs)
Fergie Frederiksen (chœurs) [8]

Année : 1986
Label : CBS
Production : Toto





avatar
Pichon
Admin

Messages : 625
Date d'inscription : 26/01/2016
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://aor-westcoast.fr-bb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: TOTO - Fahrenheit (1986)

Message par Philouze le Jeu 30 Nov - 10:25

J'aime bien cet album (dit-il faussement blasé).. Une bonne transition entre Isolation et Seventh One.

Et puis, j'en connais pas beaucoup qui ont eu MILES en guest...

C'est le premier "vrai" album de ToTo que j'ai écouté (je ne connaissais que Rosanna, Africa et Hold The Line). J'ai pris une petite claque...
avatar
Philouze

Messages : 236
Date d'inscription : 03/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum