PETER ALLEN : Not The Boy Next Door (1983)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PETER ALLEN : Not The Boy Next Door (1983)

Message par Jean-Philippe Réjou le Lun 17 Oct - 20:51



1. Just Another Make-Out Song
2. Not The Boy Next Door
3. You'll Always Get Your Way
4. You And Me (We Had It All)
5. Fade To Black
6. Somebody's Got Your Love
7. You Haven't Heard The Last Of Me
8. Easy On The Weekend
9. Once Before I Go

Peter Allen (de son vrai nom Peter Richard Woolnough), naquit en 1944 à Tenterfield en Australie. Sa carrière débuta dans son pays natal au début des années 60, où il monta un duo avec Chris Bell sous le nom des "Allen Brothers".

Au début des années 70 paru son premier album "Peter Allen". En tant que "songwriter", Allen fut également très demandé et il écrivit de nombreuses chansons pour d'autres artistes comme Melissa Manchester, Olivia Newton-John ou encore Elkie Brooks.

Son chef-d'œuvre musical paraîtra en 1980 avec l'album "Bi-Coastal" produit par David Foster (j'en ferai une chronique bientôt). En 1982 il reçut un Grammy Award pour "Arthur's Theme" co-écrit en compagnie de Carole Bayer Sager, Christopher Cross et Burt Bacharach.

C'est en 1983 qu'il publia "Not The Boy Next Door". Certains pourront reprocher à ce disque une production par moment trop fournie, et puis son petit côté "Las Vegas", "paillettes", variété américaine, etc. Il n'en reste pas moins que "Not The Boy Next Door" est un disque agréable à écouter, et qui, à titre personnel, fut la première galette de Allen que j'ai acheté, et ce, dès l'année de sa parution. Peter Allen était également un remarquable "entertainer", fournissant des concerts débordant d'énergie !

"Just Another Make-Out Song" (David Foster / Peter Allen) est l'excellente chanson qui ouvre l'album, c'est un mid-tempo avec un très bon groove sur les couplets, un refrain qui fait très "grande variété américaine" (mais pas au sens péjoratif du terme) ; "Not The Boy Next Door" (Peter Allen / Dean Pitchford) avait tout du tube, dansant à souhait, avec l'explosion des cuivres (certainement de Jerry Hey? mais ce n'est pas précisé dans les crédits), et une excellente mélodie, les discothèques raffolaient de ce genre de morceau au début des années 80, à l'écoute de "Not The Boy Next Door" les "sunlights" s'illuminent et c'est partie pour une nuit de folie!! ; "You'll Always Get Your Way" (Peter Allen / Tom Keane) fait très Chicago dans l'intro et les arrangements, ce titre aurait pu figurer sur le "Chicago 16"!! "You And Me (We Had It All)" (Peter Allen / Carole Bayer Sager) est la première ballade du disque, et quelle ballade, rien à dire, elle bénéficie d'une mélodie accrocheuse et romantique, la fin est peut-être un peu trop hollywoodienne, mais bon on ne lui en tient pas rigueur ; "Fade To Black" (Peter Allen) a mal vieilli, trop de synthétiseurs et de programmations et la mélodie n'est pas top!! "Somebody's Got Your Love" (Dick St. Nicklaus) est une bonne chanson, avec un refrain sympa, peut-être un léger problème de surproduction? ; "You Haven't Heard The Last Of Me" (Tom Snow / Eric Kaz) est un mid-tempo assez sympa, avec un côté "A Little Bit Of Soap" de Nigel Olsson! ; "Easy On The Weekend" (Peter Allen) est la ballade type que Peter Allen affectionnait, on y retrouve toute l'essence et le talent du compositeur Peter Allen sur ce titre ; "Once Before I Go" (Peter Allen / Dean Pitchford) est également un morceau lent en guise de conclusion, agréable et romantique!

L'album était produit par Richard Landis

Vinnie Colaiuta : batterie
Neil Stubenhaus : basse
Charles Johnson, George Doering, Fred Tackett : guitares
Peter Allen, David Foster, Russell Ferrante : claviers
Michael Boddicker : synthétiseurs
Steve Forman, Victor Feldman : percussions
Tom Scott : saxophones
Jon Joyce, Joe Chemay, Jim Haas, Clydene Jackson, Maxine Waters Willard, Julia Waters-Tillman : chœurs

Mis à part "Captured Live at Carnegie Hall" (1985), Allen restera silencieux durant le reste des années 80, faisant paraître son dernier album en 1990 "Making Every Moment Count". Il devait décéder des suites du Sida en 1992. R.I.P.






Jean-Philippe Réjou

Messages : 30
Date d'inscription : 03/10/2016
Localisation : Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum