ALESSI : Driftin' (1978)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ALESSI : Driftin' (1978)

Message par Jean-Philippe Réjou le Jeu 13 Oct - 19:52



1.   Dancing In The Halls Of Love
2.   Driftin'
3.   Believer
4.   Rainbows Go On Forever
5.   Space
6.   You're Out Of Love
7.   That's When She Touched Me
8.   I Don't Wanna Lose You
9.   Not Tonight
10. Just Can't Stop It

J'ai toujours beaucoup aimé les frères Alessi. Leur troisième album est paru en 1978, en plein âge d'or du disco, et d'ailleurs ça s'en ressent fortement dans la production. Ils ont 8 albums à leur actif, entrecoupé d'un "break" de plus de 20 ans, "Long Time Friends" date de 1982 et "Hello Everyone" de 2004, pendant ce laps de temps, ils se sont consacrés à la fabrication de "jingles" publicitaires, certainement plus lucratif pour eux. En dehors de leurs albums, nous pouvons les entendre sur la bande originale du film "SOS Fantômes" en 1984, en effet, ils y avaient placé "Savin' The Day". Il n'en reste pas moins que les frères Alessi pour beaucoup d'amateurs d'ambiances californiennes, sont à ranger dans les "classiques".

"Driftin'" est un album à l'ambiance très "summertime" où domine l'insouciance et la joie de vivre, la pochette annonçant d'ailleurs la couleur, car on peut les y voir en chemises ouvertes au bord de l'océan! Certains n'aimeront peut-être pas ce disque, mais l'ayant découvert à l'âge de 19 ans, il représente pleins de très bons souvenirs !

"Dancing In The Halls Of Love" (Billy & Bobby Alessi) malgré sa production et son intro assez disco, est un morceau qui nous invite à aller visiter les "grands espaces américains", et est représentatif des clichés californiens, à savoir le soleil, les palmiers, la plage et les filles. Il faut bien dire qu'il correspond parfaitement à une certaine forme d'hédonisme qui a souvent caractérisé cette époque ; "Driftin'" (Billy & Bobby Alessi) pourrait faire l'objet de la même analyse que le titre précédent, c'est un très bon morceau "pop" habillé à la sauce "disco" ; "Believer" (Billy & Bobby Alessi) commence en ballade au piano pour accoucher d'un mid-tempo très agréable, le "bridge" est magnifique avec ses vocalises très "couché de soleil" et pas si loin que ça des harmonies vocales des "Beach Boys" ; "Rainbows Go On Forever" (Billy & Bobby Alessi) est dans le même schéma que "Believer" avec un refrain "pop" très réussi ; "Space" (Billy & Bobby Alessi) commence de manière originale avec des effets de synthétiseurs dont Steve Porcaro (Toto) détient le secret, c'est une très belle ballade agrémentée de la voix très grave de Richie Havens qui lui donne une grande originalité ; "You're Out Of Love" (Billy & Bobby Alessi) baigne dans la plus pure "westcoast", des couplets très cool et un refrain plus nerveux avec une guitare électrique assez rock ; "That's When She Touched Me" (Billy & Bobby Alessi) est le titre idéal de 5 heures du mat. bien accompagné, par une très belle nuit d'été ;-), c'est une des plus belles ballades composées par les frères Alessi, même plus de 30 ans après l'avoir découverte, je ne m'en lasse pas! ; "I Don't Wanna Lose You" (Billy & Bobby Alessi) est encore une très bonne "pop song" bénéficiant d'une production très disco, comme la période l'exigeait souvent ; "Not Tonight" (Billy & Bobby Alessi) est le titre le plus "Bee Gees" surtout au niveau du refrain, ambiance "fun", l'insouciance et la légèreté règnent en maître ; pour clore "Just Can't Stop It" (Billy & Bobby Alessi) est la chanson la plus pop avec une influence "McCartney" non dissimulée...

Produced by Louie Shelton

James Divisek, Ed Greene, Mike Baird jouent de la batterie.
David Hungate, Abraham Laboriel et Dennis Belfield sont à la basse.
Lee Ritenour, Louie Shelton, Bobby Alessi, Paul Stanley et Melvin "Wah Wah" Watson sont aux guitares.
Brian Whitcomb, Steve Porcaro, Greg Phillinganes, Billy Alessi et Greg Mathieson jouent des claviers et synthétiseurs.
Alan Estes, Vince Charles sont aux percussions.
Don Menza et Jim Seals (Seals and Crofts) aux saxophones.
Dash Crofts, Billy & Bobby Alessi assurent les chœurs.
Les cordes étaient arrangées par Gene Page.

C'est un disque que certains pourront trouver quelque peu désuet, par rapport à la production très période disco, mais j'ai une tendresse particulière pour cet opus. Je ne saurais que trop le conseiller afin de replonger dans cette époque de la fin des années 70, beaucoup plus insouciante que celle que nous connaissons aujourd'hui...







https://youtu.be/bbLRE8gT7Aw

Jean-Philippe Réjou

Messages : 30
Date d'inscription : 03/10/2016
Localisation : Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALESSI : Driftin' (1978)

Message par Pichon le Jeu 13 Oct - 22:19

Pour une fois, je n'irai pas dans ton sens (il fallait bien que ça arrive), mais ta chronique m'aura permis d'en savoir un peu plus sur ce duo.

Ce que je connais d'Alessi ne m'a en réalité jamais tellement intéressé, et les extraits que tu proposes me le confirment. Je pense que l'inspiration disco de certains titres fait beaucoup dans ce désintérêt (je n'ai jamais aimé le disco ; tu me diras peut-être que beaucoup de disques de westcoast en portaient la coloration à la fin des années 70, voire au début des années 80, mais quand c'est léger, ça passe pour moi), mais finalement, même les ballades qui s'en éloignent ne me parlent pas vraiment.

Je suis quand même allé écouter le titre "Space", car d'une part j'aime beaucoup ce que fait Steve Porcaro, et d'autre part, j'aime également la voix de Richie Havens (mais on l'entend assez peu, finalement), mais je n'accroche pas plus.

Enfin, je sais que ce duo est très respecté dans le milieu de la westcoast, alors que les amateurs ne se gênent pas pour venir exprimer leur enthousiasme.
avatar
Pichon
Admin

Messages : 625
Date d'inscription : 26/01/2016
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://aor-westcoast.fr-bb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALESSI : Driftin' (1978)

Message par Jean-Philippe Réjou le Jeu 13 Oct - 22:37

Essaye d'écouter l'album produit par Christopher Cross des Alessi. Long Time Friends était sortie en 1982, et il devrait peut-être plus te convenir... C'est pour moi un grand classique, il fera l'objet d'une prochaine chronique.

Jean-Philippe Réjou

Messages : 30
Date d'inscription : 03/10/2016
Localisation : Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALESSI : Driftin' (1978)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum